Défis

Fintech (15) Santé (15) Éducation (10) Ville intelligente et inclusive (6) Tous les défis NOTE : Les défis sont publiés dans la langue soumise par les organisations.
FINTECH

Le coût réel des dépenses d'aujourd'hui


Déposé par : Desjardins Assurances

Défi / Problématique

Les individus ont du mal à visualiser leur moi-futur ainsi que leurs besoins futurs . Comment pouvons-nous les aider à comprendre et à évaluer le coût d'opportunité des décisions prises aujourd'hui (p. ex. dépense, dette, planification), en matière de santé financière future ?

Contexte

Le conflit entre notre moi-actuel et notre moi-futur est un obstacle important pour atteindre nos objectifs financiers. En raison de notre préférence pour le présent, nous avons tendance à valoriser davantage les récompenses immédiates par rapport à celles dans le futur. Le conflit entre notre moi-actuel et notre moi-futur est un obstacle important pour atteindre nos objectifs financiers. En raison de notre préférence pour le présent, nous avons tendance à valoriser davantage les récompenses immédiates par rapport à celles dans le futur.

Reference: 12
FINTECH

Incitatifs immédiats pour épargner


Déposé par : Desjardins Assurances

Défi / Problématique

Comment pouvons-nous fournir aux épargnants potentiels des incitatifs immédiats (motivations financières, psychologiques ou sociologiques) pour s'engager dans leurs futurs plans d'épargne ?

Contexte

Contrairement aux personnes à la diète qui sont incitées à continuer leurs efforts chaque fois qu'elles se pèsent, les bénéfices des décisions d'épargne prises aujourd'hui sont éloigné e s et ne sont donc pas prioritaires. Contrairement aux personnes à la diète qui sont incitées à continuer leurs efforts chaque fois qu'elles se pèsent, les bénéfices des décisions d'épargne prises aujourd'hui sont éloigné e s et ne sont donc pas prioritaires.

Reference: 13
FINTECH

Cloner les individus en bonne santé financière


Déposé par : Desjardins Assurances

Défi / Problématique

Comment pouvons-nous tirer profit des bonnes habitudes financières de certains et les faire adopter par tous et ainsi promouvoir le bien-être financier et la préparation à la retraite à l?échelle du Canada ?

Contexte

Les individus en bonne santé financière doivent généralement leur succès à l'autodiscipline et à la maîtrise de soi. Les individus en bonne santé financière doivent généralement leur succès à l'autodiscipline et à la maîtrise de soi.

Reference: 14
VILLE INTELLIGENTE

Points d'action communautaire : aidez votre ville, gagnez des points et obtenez des récompenses

Défi / Problématique

Comment faciliter le bénévolat et récompenser les bénévoles pour leur travail?

Comment aider les membres des communautés à rencontrer leurs voisins et à partager leurs habiletés?

Comment permettre aux organismes sans but lucratif de diffuser leurs besoins auprès d'un public local plus vaste?

Comment générer une monnaie dont la valeur est créée au moyen de généreuses contributions sociales?

Contexte

En 2010, plus de deux milliards d'heures ont été consacrées à des activités bénévoles. Celles-ci contribuent grandement au mieux-être de la société et méritent d'être reconnues, appréciées et célébrées. Les bénévoles se dévouent pour trouver des organismes, établir des relations et se rendre
disponibles pour aider le moment venu. Les systèmes prévus pour faciliter ces processus peuvent toutefois être incroyablement inefficaces, et leur entretien exige régulièrement beaucoup de travail. De plus, chaque organisme dispose aussi souvent de son propre système.

Problème no 1 : Je travaille pour un organisme sans but lucratif. J'ai besoin d?aide pour aménager un jardin la semaine prochaine, mais ma liste de bénévoles n'est pas à jour. J?aimerais aussi récompenser
des gens pour leur dévouement sans que mon organisme doive dépenser de l'argent.

Problème no 2 : Je veux que mon fils de 15 ans fasse du bénévolat auprès d'organismes sans but lucratif locaux. Je ne veux pas toutefois qu'il les appelle tous pour ne travailler que pour un seul d'entre eux. Je veux qu'il puisse voir une liste des besoins de tous les organismes établis dans un rayon de deux
kilomètres de notre résidence. Il pourra ainsi faire du bénévolat à sa guise.

Problème no 3 : Je veux promouvoir mes habiletés en photographie dans le voisinage à des fins d'échange ou de vente. Je ne veux cependant me déplacer que dans un rayon de deux kilomètres de ma résidence.

Problème no 4 : Je veux organiser un séminaire de formation en comptabilité dans ma résidence, mais je ne sais pas comment joindre les gens de mon voisinage. Je veux aussi être payé, mais que tous puissent participer gratuitement.

Problème no 5 : Je veux offrir mes services en tant que bénévole, mais j'aimerais être reconnu pour l'énergie que je consacre à l'amélioration de mon voisinage.

Problème no 6 : Je suis un nouveau reporter et j'éprouve des difficultés à trouver de la documentation sur le travail positif effectué dans ma ville. Je veux voir facilement toutes les activités bénéfiques qui se déroulent dans ma ville et soutenir leur promotion. En 2010, plus de deux milliards d'heures ont été consacrées à des activités bénévoles. Celles-ci contribuent grandement au mieux-être de la société et méritent d'être reconnues, appréciées et célébrées. Les bénévoles se dévouent pour trouver des organismes, établir des relations et se rendre
disponibles pour aider le moment venu. Les systèmes prévus pour faciliter ces processus peuvent toutefois être incroyablement inefficaces, et leur entretien exige régulièrement beaucoup de travail. De plus, chaque organisme dispose aussi souvent de son propre système.

Problème no 1 : Je travaille pour un organisme sans but lucratif. J'ai besoin d?aide pour aménager un jardin la semaine prochaine, mais ma liste de bénévoles n'est pas à jour. J?aimerais aussi récompenser
des gens pour leur dévouement sans que mon organisme doive dépenser de l'argent.

Problème no 2 : Je veux que mon fils de 15 ans fasse du bénévolat auprès d'organismes sans but lucratif locaux. Je ne veux pas toutefois qu'il les appelle tous pour ne travailler que pour un seul d'entre eux. Je veux qu'il puisse voir une liste des besoins de tous les organismes établis dans un rayon de deux
kilomètres de notre résidence. Il pourra ainsi faire du bénévolat à sa guise.

Problème no 3 : Je veux promouvoir mes habiletés en photographie dans le voisinage à des fins d'échange ou de vente. Je ne veux cependant me déplacer que dans un rayon de deux kilomètres de ma résidence.

Problème no 4 : Je veux organiser un séminaire de formation en comptabilité dans ma résidence, mais je ne sais pas comment joindre les gens de mon voisinage. Je veux aussi être payé, mais que tous puissent participer gratuitement.

Problème no 5 : Je veux offrir mes services en tant que bénévole, mais j'aimerais être reconnu pour l'énergie que je consacre à l'amélioration de mon voisinage.

Problème no 6 : Je suis un nouveau reporter et j'éprouve des difficultés à trouver de la documentation sur le travail positif effectué dans ma ville. Je veux voir facilement toutes les activités bénéfiques qui se déroulent dans ma ville et soutenir leur promotion.

Reference: 15
VILLE INTELLIGENTE

Information en temps réel et grands chantiers


Déposé par : Ville de Brossard

Défi / Problématique

Comment tirer profit de la cartographie numérique pour communiquer aux citoyens l'état d'avancement de plusieurs grand projets en chantier simultanément dans un territoire exposé à un développement urbain rapide?

Contexte

La Ville de Brossard fera l'objet d'importantes transformations dans les prochaines années. En effet, plusieurs projets, dont des projets municipaux et projets immobiliers majeurs, ainsi que le projet de Réseau électrique métropolitain (REM), entreront en chantier en 2017-2018.

La mise en oeuvre de ces travaux de construction simultanés risque d'avoir un impact sur la qualité de vie des citoyens : perturbations de la circulation routière, nuisances (bruit, poussière, quiétude...), sécurité civile, gestion du changement auprès des citoyens.

La Ville de Brossard souhaite faciliter l'adaptation des citoyens pendant cette période de développement urbain rapide en développant des moyens de communication numériques et innovants, afin de diffuser une information transparente sur l'avancement des chantiers en temps réel. Le tout en maximisant l'utilisation de la cartographie numérique. La Ville de Brossard fera l'objet d'importantes transformations dans les prochaines années. En effet, plusieurs projets, dont des projets municipaux et projets immobiliers majeurs, ainsi que le projet de Réseau électrique métropolitain (REM), entreront en chantier en 2017-2018.

La mise en oeuvre de ces travaux de construction simultanés risque d'avoir un impact sur la qualité de vie des citoyens : perturbations de la circulation routière, nuisances (bruit, poussière, quiétude...), sécurité civile, gestion du changement auprès des citoyens.

La Ville de Brossard souhaite faciliter l'adaptation des citoyens pendant cette période de développement urbain rapide en développant des moyens de communication numériques et innovants, afin de diffuser une information transparente sur l'avancement des chantiers en temps réel. Le tout en maximisant l'utilisation de la cartographie numérique.

Reference: 16
VILLE INTELLIGENTE

Favoriser l'intégration des nouveaux arrivants et créer un lien envers la société d'accueil


Déposé par : Ville de Montréal - Bureau d'intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM)

Défi / Problématique

En lien avec le site Montréal, nouveau départ , comment permettre la création d'un lien entre les nouveaux arrivants et la société d'accueil montréalaise pour favoriser l'intégration ?

Contexte

L'inclusion est une responsabilité partagée tant par la société d'accueil que par le nouvel arrivant. C'est la création de liens entre les individus, mais également le partage d'informations et d'expériences qui viennent enrichir les individus autant que la société.

Le Bureau d'intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM) a lancé la version 1 du site Montréal, nouveau départ au printemps, et nous sommes intéressés de recevoir une aide à la réflexion de son évolution.

- Objectif #1 - Enrichir le site existant au moyen d'une solution technologique afin de faciliter l'intégration de ces nouveaux citoyens.
- Objectif #2 - La solution doit s'adresser à la fois aux nouveaux arrivants, pour créer des liens « humains » avec la société montréalaise et aux Montréalais, pour leur permettre de développer des compétences d'accueil et d'inclusion. Nous devons à la fois informer les nouveaux arrivants et sensibiliser la société accueillante montréalaise.

Matériels et ressources fournis :
- Personne ressource dédiée au site Montréal, nouveau départ
- Personne ressource dédiée aux chantiers innovants au BINAM
- Fiches décrivant 4 personae avec des statuts d'immigration différents : résident permanent, travailleur temporaire, étudiant international, réfugié;
- Synthèse d'un sondage réalisé en Janvier 2017 visant à mieux comprendre les besoins des nouveaux arrivants à Montréal;
- Verbatims de 14 entrevues individuelles réalisées avec des nouveaux arrivants à Montréal avec des statuts d'immigration et des durées de séjour à Montréal différents;
- Experts de la ville en matière d'immigration;
- Autres sources de contenus pertinents liés au contexte du défi, sur demande. L'inclusion est une responsabilité partagée tant par la société d'accueil que par le nouvel arrivant. C'est la création de liens entre les individus, mais également le partage d'informations et d'expériences qui viennent enrichir les individus autant que la société.

Le Bureau d'intégration des nouveaux arrivants à Montréal (BINAM) a lancé la version 1 du site Montréal, nouveau départ au printemps, et nous sommes intéressés de recevoir une aide à la réflexion de son évolution.

- Objectif #1 - Enrichir le site existant au moyen d'une solution technologique afin de faciliter l'intégration de ces nouveaux citoyens.
- Objectif #2 - La solution doit s'adresser à la fois aux nouveaux arrivants, pour créer des liens « humains » avec la société montréalaise et aux Montréalais, pour leur permettre de développer des compétences d'accueil et d'inclusion. Nous devons à la fois informer les nouveaux arrivants et sensibiliser la société accueillante montréalaise.

Matériels et ressources fournis :
- Personne ressource dédiée au site Montréal, nouveau départ
- Personne ressource dédiée aux chantiers innovants au BINAM
- Fiches décrivant 4 personae avec des statuts d'immigration différents : résident permanent, travailleur temporaire, étudiant international, réfugié;
- Synthèse d'un sondage réalisé en Janvier 2017 visant à mieux comprendre les besoins des nouveaux arrivants à Montréal;
- Verbatims de 14 entrevues individuelles réalisées avec des nouveaux arrivants à Montréal avec des statuts d'immigration et des durées de séjour à Montréal différents;
- Experts de la ville en matière d'immigration;
- Autres sources de contenus pertinents liés au contexte du défi, sur demande.

Reference: 17
FINTECH

Échange d'information simple et sécuritaire


Déposé par : Desjardins

Défi / Problématique

Plusieurs documents confidentiels (Ex. Passeport, Permis de conduire) sont entreposés sur les appareils mobiles et partagés sans être protégés adéquatement.

Contexte

Offrir une solution mobile sécurisée pour échanger des documents confidentiels entre une grande entreprise et plusieurs clients ou pour des besoins personnels. Offrir une solution mobile sécurisée pour échanger des documents confidentiels entre une grande entreprise et plusieurs clients ou pour des besoins personnels.

Reference: 18
FINTECH

Changer les comportements


Déposé par : Desjardins

Défi / Problématique

Problématique : 10% des canadiens qui reçoivent des courriels d'hameçonnage cliquent sur un lien malveillant. Plus d'un million de Canadiens ont donné leurs coordonnées bancaires sur un site qu'ils ne connaissaient pas.

Contexte

Comment changer les comportements des Canadiens et ainsi rattraper notre retard ? Comment changer les comportements des Canadiens et ainsi rattraper notre retard ?

Reference: 19
FINTECH

Protéger les PME


Déposé par : Desjardins

Défi / Problématique

90% des petites entreprises estiment qu'une cyberattaque aurait de graves conséquences sur la pérennité de leur organisation.

Contexte

Inventer une solution pour se protéger et se remettre d'une attaque de type rançongiciel (ransomware).
Inventer une solution pour se protéger et se remettre d'une attaque de type rançongiciel (ransomware).

Reference: 20
ÉDUCATION

Stimuler l'appétit des jeunes pour la lecture (et faire du Québec de demain une société de lecteurs).


Déposé par : Alloprof

Défi / Problématique

Comment stimuler le goût de la lecture chez les jeunes pour que les adultes de demain aient de meilleures compétences en lecture et les entretiennent?

Contexte

Au Québec, 53 % des adultes ne sont pas en mesure de comprendre un texte le moindrement complexe. Chez les Québécois dont les études se sont arrêtées au diplôme secondaire, le taux s'élève à 63 %. La mobilité sociale de ces personnes, leur capacité à se former tout au long de la vie et à s'engager pleinement dans la vie civique et économique sont lourdement compromises. Nous savons que le monde se complexifie et que la capacité à acquérir et à traiter des savoirs sans cesse nouveaux sont les clés qui permettent l'épanouissement des individus et la prospérité des sociétés. L'enjeu est d'une telle importance que le Québec en a fait la priorité de sa Politique sur la réussite éducative, qui doit changer la face de l'éducation au cours de la prochaine décennie. L'objectif dans cette Politique est d'améliorer le sort de milliers de Québécois en diminuant le taux de faible littératie à 48 % d'ici 2030. Avec votre aide, nous allons faire mieux.

Opportunité #1 : Environ la moitié des élèves du Québec fréquentent régulièrement la plateforme Alloprof. Nous pouvons influencer les compétences des jeunes à grande échelle, comme nous le faisons déjà avec le jeu vidéo Fin Lapin qui contribue à la maîtrise des opérations mathématiques d'une génération entière.

Opportunité #2 : L'un des freins au maintien et à l'amélioration des compétences en littératie est le manque d'appétit de nombreux Québécois pour la lecture. Ils sortent du secondaire aptes à lire des textes complexes, mais cette compétence s'étiole au fil des années par manque de pratique. Avec votre aide, nous allons renverser la vapeur et donner durablement le goût aux jeunes de lire. Au Québec, 53 % des adultes ne sont pas en mesure de comprendre un texte le moindrement complexe. Chez les Québécois dont les études se sont arrêtées au diplôme secondaire, le taux s'élève à 63 %. La mobilité sociale de ces personnes, leur capacité à se former tout au long de la vie et à s'engager pleinement dans la vie civique et économique sont lourdement compromises. Nous savons que le monde se complexifie et que la capacité à acquérir et à traiter des savoirs sans cesse nouveaux sont les clés qui permettent l'épanouissement des individus et la prospérité des sociétés. L'enjeu est d'une telle importance que le Québec en a fait la priorité de sa Politique sur la réussite éducative, qui doit changer la face de l'éducation au cours de la prochaine décennie. L'objectif dans cette Politique est d'améliorer le sort de milliers de Québécois en diminuant le taux de faible littératie à 48 % d'ici 2030. Avec votre aide, nous allons faire mieux.

Opportunité #1 : Environ la moitié des élèves du Québec fréquentent régulièrement la plateforme Alloprof. Nous pouvons influencer les compétences des jeunes à grande échelle, comme nous le faisons déjà avec le jeu vidéo Fin Lapin qui contribue à la maîtrise des opérations mathématiques d'une génération entière.

Opportunité #2 : L'un des freins au maintien et à l'amélioration des compétences en littératie est le manque d'appétit de nombreux Québécois pour la lecture. Ils sortent du secondaire aptes à lire des textes complexes, mais cette compétence s'étiole au fil des années par manque de pratique. Avec votre aide, nous allons renverser la vapeur et donner durablement le goût aux jeunes de lire.

Reference: 21
ÉDUCATION

Amener les élèves à s'entraider dans leurs apprentissages scolaires.


Déposé par : Alloprof

Défi / Problématique

Comment encourager les élèves à s'entraider dans la réalisation des devoirs et autres tâches scolaires?

Contexte

Plus de 25 % des québécois n'ont toujours pas de diplôme à l'âge de 20 ans. Dans un monde où le savoir et l'acquisition de compétences sont essentiels à l'épanouissement professionnel des individus et de la société, le Québec doit rapidement trouver des moyens pour améliorer la réussite scolaire de ses jeunes. Parmi les solutions à fort potentiel, l'aide entre pairs n'est pas pleinement exploitée. Pourtant les bénéfices de l'entraide sont clairement démontrés : l'élève aidé autant que l'élève aidant s'investissent davantage dans la tâche, en retirent de la confiance en eux ainsi qu'un meilleur sentiment d'efficacité. La recherche démontre que ces facteurs contribuent à la persévérance et à la réussite scolaires. Une solution d'entraide innovante pourrait rallier jusqu'à un million d'élèves québécois afin que tous aient de meilleures chances de réussite et la motivation pour aller jusqu'au bout!

Opportunité : Environ la moitié des élèves du Québec fréquentent régulièrement la plateforme Alloprof. Ils viennent y chercher de l'aide, mais seraient aussi en mesure de s'entraider. Comment profiter du levier d'une plateforme éducative déjà populaire pour encourager les utilisateurs à soutenir leurs pairs? Plus de 25 % des québécois n'ont toujours pas de diplôme à l'âge de 20 ans. Dans un monde où le savoir et l'acquisition de compétences sont essentiels à l'épanouissement professionnel des individus et de la société, le Québec doit rapidement trouver des moyens pour améliorer la réussite scolaire de ses jeunes. Parmi les solutions à fort potentiel, l'aide entre pairs n'est pas pleinement exploitée. Pourtant les bénéfices de l'entraide sont clairement démontrés : l'élève aidé autant que l'élève aidant s'investissent davantage dans la tâche, en retirent de la confiance en eux ainsi qu'un meilleur sentiment d'efficacité. La recherche démontre que ces facteurs contribuent à la persévérance et à la réussite scolaires. Une solution d'entraide innovante pourrait rallier jusqu'à un million d'élèves québécois afin que tous aient de meilleures chances de réussite et la motivation pour aller jusqu'au bout!

Opportunité : Environ la moitié des élèves du Québec fréquentent régulièrement la plateforme Alloprof. Ils viennent y chercher de l'aide, mais seraient aussi en mesure de s'entraider. Comment profiter du levier d'une plateforme éducative déjà populaire pour encourager les utilisateurs à soutenir leurs pairs?

Reference: 22
ÉDUCATION

Utiliser les technologies pour développer l'empathie chez les jeunes, et créer un climat bienveillant dans les écoles.


Déposé par : Fondation Jasmin Roy

Reference: 23
ÉDUCATION

Mieux accompagner les jeunes en ligne pour les orienter vers le métier de leurs rêves 


Déposé par : Academos

Défi / Problématique

Comment mieux accompagner les jeunes sur les plateformes en ligne pour les orienter vers le métier de leur rêves et stimuler la persévérance scolaire ?

Contexte

Avec une moyenne d'1 conseiller d'orientation pour 450 élèves, les jeunes sont généralement très mal informés des choix de carrières disponibles. Nous nous retrouvons donc confrontés à 2 problèmes majeurs : 
Problème n°1 : le taux de décrochage scolaire atteint les 23% au Québec 
Problème n°2 : les jeunes se retrouvent engagés dans des métiers qui ne leur correspondent pas et ne s'épanouissent pas au travail
Chez Academos, nous nous posons la question de comment faire évoluer notre produit pour maximiser son appropriation et son utilisation par le plus grand nombre de jeunes du Québec et ainsi contribuer à la persévérance scolaire. 
Avec une moyenne d'1 conseiller d'orientation pour 450 élèves, les jeunes sont généralement très mal informés des choix de carrières disponibles. Nous nous retrouvons donc confrontés à 2 problèmes majeurs : 
Problème n°1 : le taux de décrochage scolaire atteint les 23% au Québec 
Problème n°2 : les jeunes se retrouvent engagés dans des métiers qui ne leur correspondent pas et ne s'épanouissent pas au travail
Chez Academos, nous nous posons la question de comment faire évoluer notre produit pour maximiser son appropriation et son utilisation par le plus grand nombre de jeunes du Québec et ainsi contribuer à la persévérance scolaire. 

Reference: 24
SANTÉ

Téléphones intelligents en milieu de santé


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Il y a un double défi, le premier est la continuité des soins et l'intégrité du dossier médical car, souvent les photos ne sont pas transférées au dossier de l'usager. Le deuxième défi est la sécurité de l'information, car en utilisant des appareils personnels, nous ne contrôlons pas la sécurité (chiffrement de l'appareil, mot de passe faible etc.) et le stockage (ex : synchronisation sur Google photo dropbox etc.).

Contexte

L'utilisation des téléphones intelligents, est un incontournable pour les professionnels de la santé, ceux-ci utilisent leurs appareils pour prendre des photos, et échanger rapidement de l'information.
La résolution de cette problématique pourrait se matérialiser sous forme d'application mobile se connectant sur le dossier clinique, permettant de prendre une photo, sans que celle-ci soit sauvegardée (stockée) sur l'appareil. Avec cette solution, la photo serait archivée sécuritairement et disponible pour tous les professionnels de la santé ayant accès au dossier.
L'utilisation des téléphones intelligents, est un incontournable pour les professionnels de la santé, ceux-ci utilisent leurs appareils pour prendre des photos, et échanger rapidement de l'information.
La résolution de cette problématique pourrait se matérialiser sous forme d'application mobile se connectant sur le dossier clinique, permettant de prendre une photo, sans que celle-ci soit sauvegardée (stockée) sur l'appareil. Avec cette solution, la photo serait archivée sécuritairement et disponible pour tous les professionnels de la santé ayant accès au dossier.

Reference: 25
SANTÉ

L'interactivité pour la santé mentale positive des jeunes adultes


Déposé par : Mouvement Santé mentale Québec

Défi / Problématique

Comment créer, développer et renforcer la santé mentale chez les jeunes adultes?
L'objectif est d'intervenir en promotion de la santé mentale en vue de contribuer à créer, développer et renforcer la santé mentale chez les jeunes adultes et, par le fait même, coopérer à la baisse du décrochage scolaire.

Contexte

En tant que leader en promotion et prévention de la santé mentale au Québec, nous souhaitons proposer aux jeunes adultes, plus particulièrement les cégépiens et universitaires, des outils et des moyens favorisant le mieux-être, le développement positif, et le pouvoir d'agir. Une récente enquête financée par le Collège Bois-de-Boulogne a été effectuée dans huit cégeps. Celle-ci dévoile des résultats sans équivoque : 35,1% des cégépiens souffrent d'anxiété souvent ou tout le temps et 17,4% vivent beaucoup ou énormément de détresse psychologique.

Sachant que l'anxiété peut devenir un déclencheur de la dépression, d'idées suicidaires et de l'augmentation du décrochage scolaire, agir en amont sur les conditions favorables à la santé mentale se fait pressant. Nous voulons contribuer à créer, développer et renforcer la santé mentale chez les jeunes adultes et, par le fait même, coopérer à la baisse du décrochage scolaire. En tant que leader en promotion et prévention de la santé mentale au Québec, nous souhaitons proposer aux jeunes adultes, plus particulièrement les cégépiens et universitaires, des outils et des moyens favorisant le mieux-être, le développement positif, et le pouvoir d'agir. Une récente enquête financée par le Collège Bois-de-Boulogne a été effectuée dans huit cégeps. Celle-ci dévoile des résultats sans équivoque : 35,1% des cégépiens souffrent d'anxiété souvent ou tout le temps et 17,4% vivent beaucoup ou énormément de détresse psychologique.

Sachant que l'anxiété peut devenir un déclencheur de la dépression, d'idées suicidaires et de l'augmentation du décrochage scolaire, agir en amont sur les conditions favorables à la santé mentale se fait pressant. Nous voulons contribuer à créer, développer et renforcer la santé mentale chez les jeunes adultes et, par le fait même, coopérer à la baisse du décrochage scolaire.

Pistes de solution

Le Mouvement Santé mentale Québec est l'instigateur d'une campagne annuelle de promotion se nommant « 7 astuces pour se recharger ». Cette campagne est présentement diffusée à l'échelle provinciale et utilisée auprès de jeunes, adultes, aîné-e-s et dans les milieux de travail. Nous désirons prendre les 7 astuces qui favorisent le mieux-être et les intégrer à une plateforme interactive, laquelle permettrait d'agir directement auprès des jeunes adultes.

Cette plateforme permettrait d'avoir accès à des outils concrets en lien avec chacune « 7 astuces » et d'identifier le niveau de charge de sa « pile intérieure ». En reconnaissant son état de « charge personnelle » l'application donnerait des pistes de solution concrètes, le tout en lien avec les 7 astuces. De plus, elle serait interactive. Un peu à la façon d'un compagnon virtuel, des objectifs personnels visant l'atteinte d'un mieux-être psychologique pourraient être établis. Des fiches, des vidéos en lien avec ces objectifs viendraient outiller les utilisateurs.

Reference: 29
SANTÉ

Conceptualiser un moyen actuel pour amener les individus à prendre soin d'eux mêmes


Déposé par : Groupe Dorso

Défi / Problématique

Comment dépasser la simple plateforme de mise en relation (individus / professionnels) et réinventer le lien et l'interaction (individus / employeur / accès santé) par une expérience efficace et ludique ?
Nous cherchons à conceptualiser un moyen actuel pour amener les individus à prendre soin d'eux-mêmes. Pour cela, Groupe Dorso a l'ambition de développer un écosystème qui permet d'offrir des solutions «bien être» aux individus par le biais des employeurs.
La gestion de l'information permettra une meilleure prise de décision en santé pour l'employeur et l'employé/consommateur.

Reference: 30
SANTÉ

Équilibre


Déposé par : Association canadienne pour la santé mentale, filiale de Québec

Défi / Problématique

Comment peut-on offrir une ressource grand public qui puisse accompagner les gens à prendre soin de leur santé mentale au quotidien et ainsi, prévenir les problèmes de santé mentale?
Plus précisément, dans un contexte où le travail occupe une grande place dans notre vie et que le stress et l'anxiété sont omniprésents, quel outil pourrions-nous offrir pour maintenir une bonne santé mentale?

Contexte

Contexte social
L'Association canadienne pour la santé mentale se voue à la promotion de la santé mentale, à la prévention de la maladie mentale et à la réalisation d'activités de soutien auprès de la population. Nous ?uvrons dans un contexte où la santé mentale soulève encore beaucoup de questions et de préjugés.
Nous ?uvrons dans un contexte social où l'on retrouve une émergence de problèmes de santé mentale. Les problèmes tels que l'anxiété de performance, la dépression et l'épuisement professionnel sont de plus en plus discutés dans les médias et sur les réseaux sociaux. L'émergence de la santé mentale dans les médias contribuent certainement au soulèvement des tabous sur le sujet, mais beaucoup de questions et de préjugés demeurent. Malgré que ces articles médiatiques amènent peu à peu les gens à comprendre ce qu'est la santé mentale, notre mission vise plus loin que la compréhension de la santé mentale. Nous visons à sensibiliser les gens à l'importance de prendre conscience de leur santé mentale et de s'en préoccuper quotidiennement. Nous voulons que la santé mentale devienne un sujet accessible et qu'il y ait des outils à portée de main pour guider les gens.
Nous observons présentement une difficulté : les gens sont de plus en plus conscients des problèmes de santé mentale mais n'ont pas nécessairement accès à des ressources. Il existe de nombreux organismes communautaires offrant chacun une spécialité dans le domaine, mais ceux-ci manquent souvent de ressources financières pour se faire connaître. Les organismes ont également des limitations financières les empêchant de déployer leurs services à toute la population. Il existe évidemment des ressources plus connues comme celles offertes par le système de santé ou le secteur privé. Cependant, ces ressources sont souvent difficilement atteignables pour certains car elles requièrent un long processus administratif ou des coûts qui doivent être assumés par l'individu. L'objectif de l'ACSM est de faciliter l'accès aux ressources en santé mentale aux plus de gens possible.
De plus, nous vivons dans une époque où le travail occupe une énorme portion de notre vie. Les sujets de stress et d'anxiété de performance sont plus discutés que jamais. La santé mentale au travail devient une problématique sérieuse à laquelle on tente de trouver des solutions. Le stress, l'anxiété et la surcharge de travail peuvent mener à des cas d'épuisement ou de burnout. Cependant, comme il est parfois possible d'éviter des problèmes de santé en faisant de l'exercice physique, il existe des techniques et des « exercices » pour prévenir des problèmes de santé mentale comme ceux-ci.
Impact social :
Nous avons tous et chacun une santé mentale comme nous avons tous et chacun une santé physique. Nous nous soucions de notre santé physique au quotidien en prenant soin de bien s'alimenter, d'avoir assez de sommeil et de faire de l'exercice. Nous faisons ces efforts pour augmenter notre espérance de vie et pour vivre en santé.
Contexte social
L'Association canadienne pour la santé mentale se voue à la promotion de la santé mentale, à la prévention de la maladie mentale et à la réalisation d'activités de soutien auprès de la population. Nous ?uvrons dans un contexte où la santé mentale soulève encore beaucoup de questions et de préjugés.
Nous ?uvrons dans un contexte social où l'on retrouve une émergence de problèmes de santé mentale. Les problèmes tels que l'anxiété de performance, la dépression et l'épuisement professionnel sont de plus en plus discutés dans les médias et sur les réseaux sociaux. L'émergence de la santé mentale dans les médias contribuent certainement au soulèvement des tabous sur le sujet, mais beaucoup de questions et de préjugés demeurent. Malgré que ces articles médiatiques amènent peu à peu les gens à comprendre ce qu'est la santé mentale, notre mission vise plus loin que la compréhension de la santé mentale. Nous visons à sensibiliser les gens à l'importance de prendre conscience de leur santé mentale et de s'en préoccuper quotidiennement. Nous voulons que la santé mentale devienne un sujet accessible et qu'il y ait des outils à portée de main pour guider les gens.
Nous observons présentement une difficulté : les gens sont de plus en plus conscients des problèmes de santé mentale mais n'ont pas nécessairement accès à des ressources. Il existe de nombreux organismes communautaires offrant chacun une spécialité dans le domaine, mais ceux-ci manquent souvent de ressources financières pour se faire connaître. Les organismes ont également des limitations financières les empêchant de déployer leurs services à toute la population. Il existe évidemment des ressources plus connues comme celles offertes par le système de santé ou le secteur privé. Cependant, ces ressources sont souvent difficilement atteignables pour certains car elles requièrent un long processus administratif ou des coûts qui doivent être assumés par l'individu. L'objectif de l'ACSM est de faciliter l'accès aux ressources en santé mentale aux plus de gens possible.
De plus, nous vivons dans une époque où le travail occupe une énorme portion de notre vie. Les sujets de stress et d'anxiété de performance sont plus discutés que jamais. La santé mentale au travail devient une problématique sérieuse à laquelle on tente de trouver des solutions. Le stress, l'anxiété et la surcharge de travail peuvent mener à des cas d'épuisement ou de burnout. Cependant, comme il est parfois possible d'éviter des problèmes de santé en faisant de l'exercice physique, il existe des techniques et des « exercices » pour prévenir des problèmes de santé mentale comme ceux-ci.
Impact social :
Nous avons tous et chacun une santé mentale comme nous avons tous et chacun une santé physique. Nous nous soucions de notre santé physique au quotidien en prenant soin de bien s'alimenter, d'avoir assez de sommeil et de faire de l'exercice. Nous faisons ces efforts pour augmenter notre espérance de vie et pour vivre en santé.

Reference: 32
FINTECH

Improving society through investment


Déposé par : HardBacon

Défi / Problématique

How can we show the socially responsible side of investment to young people?

Contexte

There are many negative images associated with money and investment, especially within the younger generation. However, in reality, investment is a great way to shape the world we live in. By being an investor, we are able to reflect our values by supporting the businesses we consider ethical - whether it's related to the environment, human rights, or our other beliefs.

Investment is not a cold-blooded activity exclusive to the wealthy. Just like voting in elections, "voting" with our capital as a shareholder improves market efficiency and, by investing ethically, we can improve many aspects of society through corporations. Challenge: use technology to show the younger generation the positive sides of investment. There are many negative images associated with money and investment, especially within the younger generation. However, in reality, investment is a great way to shape the world we live in. By being an investor, we are able to reflect our values by supporting the businesses we consider ethical - whether it's related to the environment, human rights, or our other beliefs.

Investment is not a cold-blooded activity exclusive to the wealthy. Just like voting in elections, "voting" with our capital as a shareholder improves market efficiency and, by investing ethically, we can improve many aspects of society through corporations. Challenge: use technology to show the younger generation the positive sides of investment.

Reference: 33
SANTÉ

Bien vivre et être actif au travail malgré de multiples maladies


Déposé par : Desjardins Assurances

Défi / Problématique

Comment aider les travailleurs atteints de plusieurs maladies chroniques à :
- Comprendre leur condition
- Gérer leurs maladies chroniques
- Améliorer leurs conditions de vie
- Favoriser leur adhérence aux traitements ?

Contexte

14 % des employés canadiens sont aux prises avec 6 maladies chroniques et plus et prennent plus de 8 médicaments.* Les maladies les plus courantes sont les suivantes :
- Maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, psoriasis, etc.)
- Diabète
- Hypertension
- Dépression
- Asthme/ Maladies respiratoires obstructives chroniques (MPOC)
- Infections
- Ulcère-reflux
- Hypercholestérolémie

Plusieurs solutions existent sur le marché pour chacune de ces maladies. Il s'agit de trouver une solution innovante pour les personnes aux prises avec plusieurs de ces maladies en même temps.

* Source : Les tendances en matière de médicaments, Express Scripts Canada, 2017
14 % des employés canadiens sont aux prises avec 6 maladies chroniques et plus et prennent plus de 8 médicaments.* Les maladies les plus courantes sont les suivantes :
- Maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, psoriasis, etc.)
- Diabète
- Hypertension
- Dépression
- Asthme/ Maladies respiratoires obstructives chroniques (MPOC)
- Infections
- Ulcère-reflux
- Hypercholestérolémie

Plusieurs solutions existent sur le marché pour chacune de ces maladies. Il s'agit de trouver une solution innovante pour les personnes aux prises avec plusieurs de ces maladies en même temps.

* Source : Les tendances en matière de médicaments, Express Scripts Canada, 2017

Reference: 35
FINTECH

Comment valoriser la fidélisation à son institution ? Au-delà de la ristourne et autrement que par les points.


Déposé par : Desjardins

Contexte

Le sentiment d'appartenance envers une marque est en perdition à l'heure de l'abondance de l'information. Les plus jeunes générations sont exposées à une quantité faramineuse d'information avec des marques de plus en plus capables de rejoindre leurs consommateurs les plus pertinents.
Face à ces propositions subtilement insérées dans le quotidien, il devient impossible :
- de ne pas comparer des produits/services,
- de ne pas être exigeant envers son fournisseur,
- de ne pas dresser des parallèles entre son appli de transport préférée et la façon dont on magasine en ligne,
et ainsi les barrières au changement disparaissent.

Ce qui était vrai hier ne l'est déjà plus aujourd'hui, les moeurs changent et la population attend toujours plus, et ce souvent au détriment du bien commun.
Le prix, l'expérience utilisateur, une présence digitale accrue, sont tous des vecteurs qui incitent aisément les consommateurs à changer de fournisseur. Mais qu'en est-il des entreprises qui ne sont pas les meilleures dans ces approches-là, mais qui font vivre toute une ville, qui investissent dans des programmes de développement de communauté et qui soutiennent activement des associations ?
Sans parler de la perte de consommateurs au profit d'entreprise délocalisée, non impliquée localement.

De cet état des lieux ultra concurrentiel, il parait capital de se demander sur quels leviers une marque pourrait-elle agir pour garder ses consommateurs près d'elle ?
Comment une institution financière pourrait-elle remercier ses membres et valoriser leur fidélité au-delà des points et des cadeaux ? Au-delà des "plus je dépense, plus on me remercie".
Comment la fidélisation engendrerait de la création de valeurs pour toutes les parties prenantes : Le membre, la marque, et la communauté directe ?

Les pistes de solution sont très largement ouvertes, et laissent envisager des modèles qui offrent aux membres davantage que ce auquel ils s'attendent, davantage que juste un prix compétitif.
L'utilisation de technologies pointes doit venir soutenir le modèle conceptualisé et y intégrer sa faisabilité.
- Des récompenses comportementales ? (Prestige, Statut, ...)
- De la sur-personnalisation des bénéfices ?
- Un système d'échange de temps et de services ?
- Internet of Things ? Le sentiment d'appartenance envers une marque est en perdition à l'heure de l'abondance de l'information. Les plus jeunes générations sont exposées à une quantité faramineuse d'information avec des marques de plus en plus capables de rejoindre leurs consommateurs les plus pertinents.
Face à ces propositions subtilement insérées dans le quotidien, il devient impossible :
- de ne pas comparer des produits/services,
- de ne pas être exigeant envers son fournisseur,
- de ne pas dresser des parallèles entre son appli de transport préférée et la façon dont on magasine en ligne,
et ainsi les barrières au changement disparaissent.

Ce qui était vrai hier ne l'est déjà plus aujourd'hui, les moeurs changent et la population attend toujours plus, et ce souvent au détriment du bien commun.
Le prix, l'expérience utilisateur, une présence digitale accrue, sont tous des vecteurs qui incitent aisément les consommateurs à changer de fournisseur. Mais qu'en est-il des entreprises qui ne sont pas les meilleures dans ces approches-là, mais qui font vivre toute une ville, qui investissent dans des programmes de développement de communauté et qui soutiennent activement des associations ?
Sans parler de la perte de consommateurs au profit d'entreprise délocalisée, non impliquée localement.

De cet état des lieux ultra concurrentiel, il parait capital de se demander sur quels leviers une marque pourrait-elle agir pour garder ses consommateurs près d'elle ?
Comment une institution financière pourrait-elle remercier ses membres et valoriser leur fidélité au-delà des points et des cadeaux ? Au-delà des "plus je dépense, plus on me remercie".
Comment la fidélisation engendrerait de la création de valeurs pour toutes les parties prenantes : Le membre, la marque, et la communauté directe ?

Les pistes de solution sont très largement ouvertes, et laissent envisager des modèles qui offrent aux membres davantage que ce auquel ils s'attendent, davantage que juste un prix compétitif.
L'utilisation de technologies pointes doit venir soutenir le modèle conceptualisé et y intégrer sa faisabilité.
- Des récompenses comportementales ? (Prestige, Statut, ...)
- De la sur-personnalisation des bénéfices ?
- Un système d'échange de temps et de services ?
- Internet of Things ?

Reference: 37
FINTECH

Auto diagnostic de biais comportementaux


Déposé par : Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Contexte

Tous les investisseurs, aguerris ou non, sont susceptibles de biais comportementaux (d'erreurs comportementales). Par exemple, est-il logique d'investir une grande partie de ses économies dans un produit d'investissement volatile (ex : monnaies virtuelles) ?

Des théories de la finance comportementale ont été développés pour aider les investisseurs professionnels. Cependant, peu de solutions pratiques existent pour le grand public.
Tous les investisseurs, aguerris ou non, sont susceptibles de biais comportementaux (d'erreurs comportementales). Par exemple, est-il logique d'investir une grande partie de ses économies dans un produit d'investissement volatile (ex : monnaies virtuelles) ?

Des théories de la finance comportementale ont été développés pour aider les investisseurs professionnels. Cependant, peu de solutions pratiques existent pour le grand public.

Reference: 38
FINTECH

Détection de fraude


Déposé par : Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Contexte

Il est de plus en plus facile d'offrir des produits d'investissement avec les nouvelles technologies. Cependant, le risque de fraude ne va pas en diminuant.

Il est aussi plus compliqué que jamais de connaître le risque des nouveaux produits d'investissement face à cette multiplication et aussi à la complexité de ces nouveaux produits. Par exemple, est-ce que le capital du produit d'investissement est garanti? Si oui, à quelle hauteur?

Afin d'aider le public à investir de façon plus avisée, une solution, qui utiliserait de manière intelligente les bases de données et les mises en garde des régulateurs, serait une grande aide pour les particuliers dans leur choix d'investissement. Il est de plus en plus facile d'offrir des produits d'investissement avec les nouvelles technologies. Cependant, le risque de fraude ne va pas en diminuant.

Il est aussi plus compliqué que jamais de connaître le risque des nouveaux produits d'investissement face à cette multiplication et aussi à la complexité de ces nouveaux produits. Par exemple, est-ce que le capital du produit d'investissement est garanti? Si oui, à quelle hauteur?

Afin d'aider le public à investir de façon plus avisée, une solution, qui utiliserait de manière intelligente les bases de données et les mises en garde des régulateurs, serait une grande aide pour les particuliers dans leur choix d'investissement.

Reference: 39
SANTÉ

Mode de vie sain pour prévenir les maladies chroniques


Déposé par : Desjardins Assurances

Défi / Problématique

Comment les employeurs peuvent aider leurs employés et leur famille à vivre en santé et à prévenir l'apparition de maladies chroniques?

Contexte

59 % des employés sont aux prises avec des maladies chroniques et 50 % de l'état de santé d'une personne est lié à ses habitudes de vie. L'obésité constitue un important facteur de risque pour des maladies comme le diabète, l'hypertension, l'hypercholestérolémie, les AVC, l'arthrose et certains cancers.

Or, près du deux tiers des adultes sont obèses ou souffrent d'embonpoint. De plus, 85 % des adultes ne suivent pas les lignes directrices concernant l'activité physique, 40 % ne mangent pas le nombre de fruits et de légumes recommandé et la plupart s'alimentent d'une trop grande proportion de lipides et de glucides. Les écrans de tous genres prennent aussi une trop grande part dans la vie quotidienne. Par exemple, une majorité d'enfants passent de 38 à 42 heures par semaine devant la télévision, un ordinateur ou un appareil mobile, soit plus de 10 heures que ce qui est préconisé.
59 % des employés sont aux prises avec des maladies chroniques et 50 % de l'état de santé d'une personne est lié à ses habitudes de vie. L'obésité constitue un important facteur de risque pour des maladies comme le diabète, l'hypertension, l'hypercholestérolémie, les AVC, l'arthrose et certains cancers.

Or, près du deux tiers des adultes sont obèses ou souffrent d'embonpoint. De plus, 85 % des adultes ne suivent pas les lignes directrices concernant l'activité physique, 40 % ne mangent pas le nombre de fruits et de légumes recommandé et la plupart s'alimentent d'une trop grande proportion de lipides et de glucides. Les écrans de tous genres prennent aussi une trop grande part dans la vie quotidienne. Par exemple, une majorité d'enfants passent de 38 à 42 heures par semaine devant la télévision, un ordinateur ou un appareil mobile, soit plus de 10 heures que ce qui est préconisé.

Reference: 40
VILLE INTELLIGENTE

De compagnie intelligente à communauté intelligente


Déposé par : Desjardins

Défi / Problématique

Au moyen d'une solution technologique, comment tirer parti de la force du nombre pour créer des relations durables?

Contexte

En termes de personnes, une grande entreprise peut être comparée à une ville. Si nous prenons l'exemple de Desjardins, le nombre d'employés équivaut au nombre d'habitants de la ville de Mascouche.

Les grandes entreprises peuvent considérer comme un avantage cette « force du nombre » de leurs talents. Toutefois, malgré les avancées technologiques et les réseaux sociaux, les employés n'ont plus le réflexe d'aller à la rencontre de leurs collègues et ne connaissent pas les talents de chacun, comme on ne connaît plus vraiment nos voisins.

Comment exploiter cette force du nombre pour renforcer les liens entre les gens et valoriser l'entraide?
Comment adapter les concepts et les solutions numériques pour passer de « compagnie intelligente » à « communauté intelligente »?

Comment rapprocher les employés et leur permettre de tirer parti de la richesse de chacun et de bâtir des relations durables? En termes de personnes, une grande entreprise peut être comparée à une ville. Si nous prenons l'exemple de Desjardins, le nombre d'employés équivaut au nombre d'habitants de la ville de Mascouche.

Les grandes entreprises peuvent considérer comme un avantage cette « force du nombre » de leurs talents. Toutefois, malgré les avancées technologiques et les réseaux sociaux, les employés n'ont plus le réflexe d'aller à la rencontre de leurs collègues et ne connaissent pas les talents de chacun, comme on ne connaît plus vraiment nos voisins.

Comment exploiter cette force du nombre pour renforcer les liens entre les gens et valoriser l'entraide?
Comment adapter les concepts et les solutions numériques pour passer de « compagnie intelligente » à « communauté intelligente »?

Comment rapprocher les employés et leur permettre de tirer parti de la richesse de chacun et de bâtir des relations durables?

Reference: 41
VILLE INTELLIGENTE

Crowdsourcing citoyen, une solution à la complexité de notre système de santé?


Déposé par : Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public.

Défi / Problématique

Au moyen d'une solution technologique, comment faire bénéficier le savoir d'anciens patients du système de santé aux citoyens?

Contexte

Le Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public se base sur le principe que les connaissances expérientielles des patients et des citoyens sont complémentaires aux connaissances scientifiques et aux pratiques des professionnels de la santé. Sa mission est de mobiliser les expertises des patients, des citoyens et des professionnels de la santé pour améliorer le système de santé et l'expérience des patients/citoyens.

Problème 1 : Souvent, les gens ne savent pas à qui s'adresser pour leurs besoins de santé (CLSC? GMF? Hôpital??) et trouvent le système complexe.
Problème 2 : Perdus et confus dans le système, ils finissent parfois à l'éviter le système de santé complètement.

Nous pensons que la force citoyenne du nombre est la solution à ce problème réel et partagé par la population. Le vécu de certains citoyens qui ont dû naviguer dans le système de santé est une forme de savoir qui doit être transmis. Au final, les connaissances expérientielles des anciens patients amèneront d'autres citoyens à profiter de l'expertise dans le système de santé dans une dynamique partenariale et mutuellement bénéfique.


Ressources fournies

Disponibilité du gestionnaire de projet stratégique du Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public, Karim Skiredj
Accès à un réseau de patient(e)s partenaires, chercheur(e)s, cliniciens et gestionnaires et à du contenu relatif au « Modèle de Montréal ».
Possibilité d'avoir une participation active au sein de l'équipe de patients partenaires. Le Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public se base sur le principe que les connaissances expérientielles des patients et des citoyens sont complémentaires aux connaissances scientifiques et aux pratiques des professionnels de la santé. Sa mission est de mobiliser les expertises des patients, des citoyens et des professionnels de la santé pour améliorer le système de santé et l'expérience des patients/citoyens.

Problème 1 : Souvent, les gens ne savent pas à qui s'adresser pour leurs besoins de santé (CLSC? GMF? Hôpital??) et trouvent le système complexe.
Problème 2 : Perdus et confus dans le système, ils finissent parfois à l'éviter le système de santé complètement.

Nous pensons que la force citoyenne du nombre est la solution à ce problème réel et partagé par la population. Le vécu de certains citoyens qui ont dû naviguer dans le système de santé est une forme de savoir qui doit être transmis. Au final, les connaissances expérientielles des anciens patients amèneront d'autres citoyens à profiter de l'expertise dans le système de santé dans une dynamique partenariale et mutuellement bénéfique.


Ressources fournies

Disponibilité du gestionnaire de projet stratégique du Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public, Karim Skiredj
Accès à un réseau de patient(e)s partenaires, chercheur(e)s, cliniciens et gestionnaires et à du contenu relatif au « Modèle de Montréal ».
Possibilité d'avoir une participation active au sein de l'équipe de patients partenaires.

Reference: 42
ÉDUCATION

Favoriser l'innovation en éducation primaire et secondaire


Déposé par : Repenser l'école

Défi / Problématique

Comment favoriser l'engagement des parties prenantes dans le développement et la diffusion de pratiques innovantes en éducation primaire et secondaire?

Contexte

Le système d'éducation public primaire et secondaire est régulièrement le sujet de critiques quant à sa capacité à innover. Toutefois, depuis un an, avec des projets comme Repenser l'école, le Lab-École, Cadre 21, etc., un vent de changement semble souffler sur le Québec. Si bien que des médias influents comme Le Devoir ou La Presse, pour ne citer que ceux-ci, ont récemment mis en lumière plusieurs initiatives remarquables, dont L'école Au Millénaire.

L'équipe de Repenser l'école publiait de son côté dans L'actualité du mois d'août dernier un manifeste en faveur d'une éducation publique innovante : Ils réinventent l'école. L'institut du Québec publiait aussi il y a quelques semaines Des exemples pour l'école québécoise, en collaboration avec Credo, laquelle réfléchit aux conditions qui favorisent l'émergence d'innovation dans le système d'éducation.

N'empêche, avec toute cette effervescence, deux problèmes majeurs persistent :

Problème #1 : Il existe présentement dans les écoles québécoises des acteurs de changements, lesquels font émerger des projets innovants. Toutefois, beaucoup de ces acteurs sont encore isolés et leurs initiatives passent souvent inaperçues. Comment les mettre en relation et favoriser la diffusion, l'évaluation et l'appropriation de leurs pratiques par un public plus large?
Problème #2 : Ces acteurs de changement sont souvent aussi pris avec la difficulté de faire croître leurs initiatives ou encore de structurer celles-ci de façon à ce qu'elles soient facilement réplicables au sein du réseau de l'éducation.

Notre souhait est de transformer la plateforme de Repenser l'école en véritable baromètre de l'innovation, en accélérateur d'innovations sociales pour et par les parties prenantes de l'éducation primaire et secondaire au Québec. Le système d'éducation public primaire et secondaire est régulièrement le sujet de critiques quant à sa capacité à innover. Toutefois, depuis un an, avec des projets comme Repenser l'école, le Lab-École, Cadre 21, etc., un vent de changement semble souffler sur le Québec. Si bien que des médias influents comme Le Devoir ou La Presse, pour ne citer que ceux-ci, ont récemment mis en lumière plusieurs initiatives remarquables, dont L'école Au Millénaire.

L'équipe de Repenser l'école publiait de son côté dans L'actualité du mois d'août dernier un manifeste en faveur d'une éducation publique innovante : Ils réinventent l'école. L'institut du Québec publiait aussi il y a quelques semaines Des exemples pour l'école québécoise, en collaboration avec Credo, laquelle réfléchit aux conditions qui favorisent l'émergence d'innovation dans le système d'éducation.

N'empêche, avec toute cette effervescence, deux problèmes majeurs persistent :

Problème #1 : Il existe présentement dans les écoles québécoises des acteurs de changements, lesquels font émerger des projets innovants. Toutefois, beaucoup de ces acteurs sont encore isolés et leurs initiatives passent souvent inaperçues. Comment les mettre en relation et favoriser la diffusion, l'évaluation et l'appropriation de leurs pratiques par un public plus large?
Problème #2 : Ces acteurs de changement sont souvent aussi pris avec la difficulté de faire croître leurs initiatives ou encore de structurer celles-ci de façon à ce qu'elles soient facilement réplicables au sein du réseau de l'éducation.

Notre souhait est de transformer la plateforme de Repenser l'école en véritable baromètre de l'innovation, en accélérateur d'innovations sociales pour et par les parties prenantes de l'éducation primaire et secondaire au Québec.

Reference: 45
ÉDUCATION

Comment faciliter l'accès à la robotique/programmation à nos écoles?


Déposé par : RÉCIT Mathématique, science et technologie

Défi / Problématique

Se créer un ensemble de robotique québécois qui permettrait de démocratiser la robotique/programmation tout en servant de catalyseur à l'apprentissage.

Contexte

La programmation (code) est devenue un incontournable dans les apprentissages du 21e siècle. Il est important que le Québec intègre cette science dans ses classes. Pour rendre la programmation plus concrète, la robotique est un excellent outil/contexte. Mais les robots sont souvent coûteux, et pas toujours adaptés aux besoins de notre programme de formation. Nous serions en mesure de réaliser ce défi grâce, entre autres, à des technologies comme Arduino, Scratch et des composantes électronique peu coûteuse.

Pour ce défi, nous aurions donc besoin d'enseignants et/ou conseillers pédagogique, de programmeurs, d'experts en design, en électronique et en dessin technique. La programmation (code) est devenue un incontournable dans les apprentissages du 21e siècle. Il est important que le Québec intègre cette science dans ses classes. Pour rendre la programmation plus concrète, la robotique est un excellent outil/contexte. Mais les robots sont souvent coûteux, et pas toujours adaptés aux besoins de notre programme de formation. Nous serions en mesure de réaliser ce défi grâce, entre autres, à des technologies comme Arduino, Scratch et des composantes électronique peu coûteuse.

Pour ce défi, nous aurions donc besoin d'enseignants et/ou conseillers pédagogique, de programmeurs, d'experts en design, en électronique et en dessin technique.

Reference: 46
FINTECH

LegalTech : Être à l'affût des développements juridiques


Déposé par : Bureau des affaires juridiques de la Banque Nationale

Contexte

Un impressionnant nombre d'exigences législatives et réglementaires ont un impact sur les institutions financières comme la BNC. De plus, ces exigences sont régulièrement modifiées par les gouvernements et les régulateurs. D'ailleurs, la crise financière de 2008 a grandement accéléré le rythme de ces modifications. Les Affaires juridiques de la BNC sont également confrontées quotidiennement à des questions juridiques relatives aux diverses activités exercées par tous nos partenaires à l'interne. Il est donc essentiel d'être informés des développements dans ces nombreux domaines de droit.

Tout comme les avocats en pratique privée et en ailleurs en entreprise, les Affaires juridiques doivent procéder au monitorage de tous les développements législatifs et règlementaires pertinents, afin d'être à l'affût de ces développements dans l'environnement juridique de la BNC. Ce monitorage est essentiel à notre pratique, mais occupe une trop grande partie des ressources des Affaires juridiques.

Comment peut-on suivre tous les développements législatifs et réglementaires ayant un impact sur notre pratique à la Banque? Un impressionnant nombre d'exigences législatives et réglementaires ont un impact sur les institutions financières comme la BNC. De plus, ces exigences sont régulièrement modifiées par les gouvernements et les régulateurs. D'ailleurs, la crise financière de 2008 a grandement accéléré le rythme de ces modifications. Les Affaires juridiques de la BNC sont également confrontées quotidiennement à des questions juridiques relatives aux diverses activités exercées par tous nos partenaires à l'interne. Il est donc essentiel d'être informés des développements dans ces nombreux domaines de droit.

Tout comme les avocats en pratique privée et en ailleurs en entreprise, les Affaires juridiques doivent procéder au monitorage de tous les développements législatifs et règlementaires pertinents, afin d'être à l'affût de ces développements dans l'environnement juridique de la BNC. Ce monitorage est essentiel à notre pratique, mais occupe une trop grande partie des ressources des Affaires juridiques.

Comment peut-on suivre tous les développements législatifs et réglementaires ayant un impact sur notre pratique à la Banque?

Reference: 47
ÉDUCATION

Alphabétisation des émotions et des besoins


Déposé par : Fondation Jasmin Roy

Défi / Problématique

Créer une application qui monitor nos humeurs et nos émotions

Contexte

Alphabétisation des émotions
Mettre des mots sur ce que l'on ressent n'est pas toujours facile. Un enfant qui apprend à exprimer ce qu'il ressent et à écouter comment les autres se sentent deviendra assurément un adulte aux compétences relationnelles et émotionnelles saines. Qui plus est, il sera capable de faire preuve d'autocontrôle et d'adaptation dans une multitude de situations. Prendre conscience de ses émotions et de celles des autres permettra à l'enfant de développer, d'une certaine manière, son empathie. Il sera plus porté à aller vers les autres et à utiliser des comportements favorisant l'harmonie plutôt que ceux associés à la violence.

Les apprentissages sociaux et émotionnels
De nombreuses recherches révèlent que le développement des compétences sociales et émotionnelles joue un rôle essentiel dans la qualité des relations que l'élève pourra établir dans son ouverture à la diversité, dans le vivre-ensemble et dans la capacité à se faire une place dans le monde du travail. Ces études indiquent aussi que de nombreux comportements à risque peuvent être réduits ou même évités, et ce, de manière globale et à long terme lorsqu'on soutient le développement des compétences sociales et affectives des élèves. Les apprentissages sociaux et émotionnels (ASÉ) portent sur ces habiletés et ces compétences fondamentales, qui prennent toute leur importance dans le cadre scolaire pour favoriser un climat positif et bienveillant ainsi que la réussite et le bien-être des élèves.

Voici les règles de base à suivre pour développer l'altruisme chez l'enfant en milieu familial :
- Être chaleureux et sensible aux sentiments de l'enfant en l'aidant à prendre conscience de ses propres émotions.
- Démontrer de l'intérêt pour les autres; soyez un modèle positif.
- Pour aider votre enfant à comprendre le point de vue de l'autre, utilisez une situation où un autre enfant est triste. Demandez à votre tout-petit comment il se sentirait si la même chose lui arrivait.
- Lorsque vous posez des gestes empathiques vous-même (ex. : quand vous consolez un enfant qui a de la peine), votre enfant comprend les comportements que l'on peut avoir dans une telle situation.
- Lorsque votre enfant se dispute avec un ami, expliquez-lui les conséquences que peuvent avoir ses gestes.
- Fournir à l'enfant l'occasion d'être utile aux autres. Alphabétisation des émotions
Mettre des mots sur ce que l'on ressent n'est pas toujours facile. Un enfant qui apprend à exprimer ce qu'il ressent et à écouter comment les autres se sentent deviendra assurément un adulte aux compétences relationnelles et émotionnelles saines. Qui plus est, il sera capable de faire preuve d'autocontrôle et d'adaptation dans une multitude de situations. Prendre conscience de ses émotions et de celles des autres permettra à l'enfant de développer, d'une certaine manière, son empathie. Il sera plus porté à aller vers les autres et à utiliser des comportements favorisant l'harmonie plutôt que ceux associés à la violence.

Les apprentissages sociaux et émotionnels
De nombreuses recherches révèlent que le développement des compétences sociales et émotionnelles joue un rôle essentiel dans la qualité des relations que l'élève pourra établir dans son ouverture à la diversité, dans le vivre-ensemble et dans la capacité à se faire une place dans le monde du travail. Ces études indiquent aussi que de nombreux comportements à risque peuvent être réduits ou même évités, et ce, de manière globale et à long terme lorsqu'on soutient le développement des compétences sociales et affectives des élèves. Les apprentissages sociaux et émotionnels (ASÉ) portent sur ces habiletés et ces compétences fondamentales, qui prennent toute leur importance dans le cadre scolaire pour favoriser un climat positif et bienveillant ainsi que la réussite et le bien-être des élèves.

Voici les règles de base à suivre pour développer l'altruisme chez l'enfant en milieu familial :
- Être chaleureux et sensible aux sentiments de l'enfant en l'aidant à prendre conscience de ses propres émotions.
- Démontrer de l'intérêt pour les autres; soyez un modèle positif.
- Pour aider votre enfant à comprendre le point de vue de l'autre, utilisez une situation où un autre enfant est triste. Demandez à votre tout-petit comment il se sentirait si la même chose lui arrivait.
- Lorsque vous posez des gestes empathiques vous-même (ex. : quand vous consolez un enfant qui a de la peine), votre enfant comprend les comportements que l'on peut avoir dans une telle situation.
- Lorsque votre enfant se dispute avec un ami, expliquez-lui les conséquences que peuvent avoir ses gestes.
- Fournir à l'enfant l'occasion d'être utile aux autres.

Reference: 48
SANTÉ

Improving patient experience at the hospital or clinic


Déposé par : Clinical Ease

Défi / Problématique

How can we improve the patient's experience at the hospital?

Contexte

It is not uncommon to wait long hours before seeing a doctor in the emergency room and often times patients struggle to navigate hospital processes because the steps are not intuitive and it's hard to find the right information. If there was a better way to centralize this information and make it easily available to everyone, it would not only improve patient satisfaction and reduce anxiety, but it would also help health organizations improve their performance by making their procedures more transparent, which would reveal aspects of care or procedural steps that could be improved. It is not uncommon to wait long hours before seeing a doctor in the emergency room and often times patients struggle to navigate hospital processes because the steps are not intuitive and it's hard to find the right information. If there was a better way to centralize this information and make it easily available to everyone, it would not only improve patient satisfaction and reduce anxiety, but it would also help health organizations improve their performance by making their procedures more transparent, which would reveal aspects of care or procedural steps that could be improved.

Pistes de solution

A web based platform through which the health organization would communicate with it's patients to facilitate valuable information and enable certain actions. For instance, it would show the available appointment slots and facilitating bookings, provide information about the entire process of every step involved during each of their hospital visits (the patient flow), as well as other relevant information, such requirements (i.e. lab tests), approximate waiting times, health tips,and other resources.

To enable this kind of service, hospitals will need to map parts of their services and make certain data available to the platform so that this can provide live information. And, by mapping hospital procedures, it will enable nurses, doctors, and other hospital staff to monitor hospital's performance and to address the bottlenecks.

Reference: 49
SANTÉ

Déployer une stratégie de prévention du suicide en ligne pour éduquer, repérer et intervenir au delà des ressources traditionnelles


Déposé par : Association québécoise de prévention du suicide

Défi / Problématique

Comment déployer une stratégie de prévention du suicide en ligne pour mieux informer à propos du suicide; repérer les personnes suicidaires et les diriger vers des ressources d'aide; et intervenir en ligne auprès de la personne suicidaire qui répond moins bien aux ressources traditionnelles.

Contexte

L'Association québécoise de prévention du suicide a pour mission de développer la prévention du suicide au Québec par tous les moyens possibles. À ce titre, l'AQPS souhaite déployer une stratégie de prévention du suicide en ligne tel que décrit dans le défi.

À chaque jour au Québec, trois personnes s'enlèvent la vie, soit plus de 1 100 par année. De plus, pour chaque personne qui s'enlève la vie, entre 25 et 30 vont commettre une tentative de suicide et plus de 100 personnes pensent activement au suicide. Si on compte les dizaines de personnes endeuillées à chaque suicide, le suicide touche donc des centaines de milliers de Québécois. Il est urgent d'agir.

Heureusement, l'on sait aujourd'hui qu'il existe plusieurs mesures préventives pouvant contribuer à minimiser les risques de suicide au quotidien. À titre d'exemple, la disponibilité 24/7 de lignes d'intervention téléphonique, la sensibilisation des citoyens à la problématique du suicide, la formation d'intervenants et un contrôle plus rigide de l'accès aux méthodes de suicide constituent des mesures efficaces et reconnues pour prévenir le suicide. Ces mesures sont, depuis de nombreuses années, bien implantées au Québec. À cet égard, le Québec est reconnu à l'échelle internationale pour être à l'avant-garde de la prévention du suicide.

Cependant, malgré les efforts soutenus de prévention, le Québec accuse un grand retard en ce qui a trait à l'utilisation des nouvelles technologies pour agir en prévention. En effet, l'émergence et la popularité des nouvelles technologies a considérablement changé le portrait de la prévention du suicide : de plus en plus de personnes expriment leurs idéations suicidaires dans des espaces virtuels, recherchent de l'information sur Internet sur les méthodes de suicide, font des pactes de suicide avec des partenaires rencontrés sur des forums, et diffusent leurs . tentatives de suicide sur des médias sociaux. De plus, plusieurs études scientifiques indiquent que les personnes qui utilisent Internet en lien avec leurs idéations suicidaires présentent généralement un profil de vulnérabilité plus complexe et une plus grande détresse suicidaire que les personnes qui utilisent les services traditionnels en prévention du suicide.

Pour faire face à ce défi, plusieurs pays industrialisés comme les États-Unis, l'Australie, et les Pays-Bas, pour n'en citer que quelque uns, ont développé de grandes initiatives numériques en prévention du suicide. Ces initiatives en ligne sont aussi nombreuses que variées : intervention de crise par texto et clavardage, psychoéducation, psychothérapie et évaluation de la santé mentale en ligne, élaboration d'algorithmes pour identifier les personnes vulnérables au suicide, collaboration avec les grands réseaux sociaux numériques pour identifier les utilisateurs suicidaires et leur apporter de l'aide, etc. Au Québec, l'utilisation des nouvelles technologies est peu répandue par les organisations en prévention du suicide. L'Association québécoise de prévention du suicide a pour mission de développer la prévention du suicide au Québec par tous les moyens possibles. À ce titre, l'AQPS souhaite déployer une stratégie de prévention du suicide en ligne tel que décrit dans le défi.

À chaque jour au Québec, trois personnes s'enlèvent la vie, soit plus de 1 100 par année. De plus, pour chaque personne qui s'enlève la vie, entre 25 et 30 vont commettre une tentative de suicide et plus de 100 personnes pensent activement au suicide. Si on compte les dizaines de personnes endeuillées à chaque suicide, le suicide touche donc des centaines de milliers de Québécois. Il est urgent d'agir.

Heureusement, l'on sait aujourd'hui qu'il existe plusieurs mesures préventives pouvant contribuer à minimiser les risques de suicide au quotidien. À titre d'exemple, la disponibilité 24/7 de lignes d'intervention téléphonique, la sensibilisation des citoyens à la problématique du suicide, la formation d'intervenants et un contrôle plus rigide de l'accès aux méthodes de suicide constituent des mesures efficaces et reconnues pour prévenir le suicide. Ces mesures sont, depuis de nombreuses années, bien implantées au Québec. À cet égard, le Québec est reconnu à l'échelle internationale pour être à l'avant-garde de la prévention du suicide.

Cependant, malgré les efforts soutenus de prévention, le Québec accuse un grand retard en ce qui a trait à l'utilisation des nouvelles technologies pour agir en prévention. En effet, l'émergence et la popularité des nouvelles technologies a considérablement changé le portrait de la prévention du suicide : de plus en plus de personnes expriment leurs idéations suicidaires dans des espaces virtuels, recherchent de l'information sur Internet sur les méthodes de suicide, font des pactes de suicide avec des partenaires rencontrés sur des forums, et diffusent leurs . tentatives de suicide sur des médias sociaux. De plus, plusieurs études scientifiques indiquent que les personnes qui utilisent Internet en lien avec leurs idéations suicidaires présentent généralement un profil de vulnérabilité plus complexe et une plus grande détresse suicidaire que les personnes qui utilisent les services traditionnels en prévention du suicide.

Pour faire face à ce défi, plusieurs pays industrialisés comme les États-Unis, l'Australie, et les Pays-Bas, pour n'en citer que quelque uns, ont développé de grandes initiatives numériques en prévention du suicide. Ces initiatives en ligne sont aussi nombreuses que variées : intervention de crise par texto et clavardage, psychoéducation, psychothérapie et évaluation de la santé mentale en ligne, élaboration d'algorithmes pour identifier les personnes vulnérables au suicide, collaboration avec les grands réseaux sociaux numériques pour identifier les utilisateurs suicidaires et leur apporter de l'aide, etc. Au Québec, l'utilisation des nouvelles technologies est peu répandue par les organisations en prévention du suicide.

Reference: 50
SANTÉ

Reconnaître technologiquement


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment faciliter la reconnaissance et le bien-être au quotidien entre infirmières et bâtir une communauté sociale afin de bonifier le sentiment d'appartenance à l'hôpital ?

Contexte

Près de 1500 infirmières oeuvrent au CHU Sainte-Justine. Un besoin criant de reconnaissance au quotidien ainsi que de développer un sentiment d'appartenance se fait sentir au sein de ce groupe de professionnelles travaillant pour la santé des mères et des enfants. Près de 75% des infirmières de l'organisation affirment ne pas se sentir suffisamment reconnues dans leur travail. Ce besoin s'exprime par le souhait de reconnaître les bons coups entre les pairs, de connaître ses collègues et de faciliter la communication entre les départements. Nous savons tous qu'une qualité de vie au travail a une influence importante sur la qualité des soins et services offerts à la clientèle.
Près de 1500 infirmières oeuvrent au CHU Sainte-Justine. Un besoin criant de reconnaissance au quotidien ainsi que de développer un sentiment d'appartenance se fait sentir au sein de ce groupe de professionnelles travaillant pour la santé des mères et des enfants. Près de 75% des infirmières de l'organisation affirment ne pas se sentir suffisamment reconnues dans leur travail. Ce besoin s'exprime par le souhait de reconnaître les bons coups entre les pairs, de connaître ses collègues et de faciliter la communication entre les départements. Nous savons tous qu'une qualité de vie au travail a une influence importante sur la qualité des soins et services offerts à la clientèle.

Pistes de solution

Sachant que pour plus de 50% des infirmières, la reconnaissance en milieu de travail signifie d'abord la reconnaissance entre pairs, nous devons potentialiser ce volet et la technologie répond à ce besoin. Un portail permettra aux infirmières de créer un profil, recevoir et offrir de la reconnaissance quotidienne et facilement identifier les compétences et intérêts de leurs pairs.

Pour aller plus loin:
Ce projet s'adressant d'abord au personnel infirmier, pourrait rapidement englober tous les employés du CHU Ste-Justine, et pourquoi pas des autres centres hospitaliers. Rien de moins! Du jamais vu dans le système de santé publique au Québec!

Reference: 51
SANTÉ

Assistant de gestion intégré et intelligent (A.G.I.I)


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment permettre aux différents gestionnaires de faire une gestion intégrée de la qualité et de la performance. (Finance, ressources humaines, projets, etc.)

Contexte

Les gestionnaires possèdent une multitude de sources d'information pour gérer le secteur avec des outils limités, inefficaces et peu conviviaux. Les gestionnaires n'ont pas d'outils intégrés afin de maintenir un milieu de soins et services d'excellence.

Le réseau de la santé est en grande transformation depuis les dernières années. Pour le CHU Sainte-Justine, ce changement majeur occasionne :
- une diminution de la structure d'encadrement du personnel
- une augmentation des équipes à gérer réparties dans différents secteurs
- une augmentation de la reddition de compte à l'externe

Les gestionnaires possèdent une multitude de sources d'information pour gérer le secteur avec des outils limités, inefficaces et peu conviviaux. Les gestionnaires n'ont pas d'outils intégrés afin de maintenir un milieu de soins et services d'excellence.

Le réseau de la santé est en grande transformation depuis les dernières années. Pour le CHU Sainte-Justine, ce changement majeur occasionne :
- une diminution de la structure d'encadrement du personnel
- une augmentation des équipes à gérer réparties dans différents secteurs
- une augmentation de la reddition de compte à l'externe

Pistes de solution

Nous proposons un portail du gestionnaire qui inclurait plusieurs modules dont :
- le tableau de bord de suivi des indicateurs
- les priorités des secteurs
- plan d'action des organismes accréditeurs,
- état d'avancement des projets,
- autres.

Les impacts:
Par cet outil, les différents gestionnaires seront en mesure de faire une gestion intégrée de la qualité et de la performance. (Finance, ressources humaines, projets, etc.)

Pour aller plus loin:
Nous souhaitons que le portail soit interfacé avec tous les systèmes de gestion l'établissement de même qu'entre les portails des différents paliers de gestionnaire, le tout avec intelligence artificielle afin de faciliter l'aide à la décision.

Reference: 52
SANTÉ

Mieux former : mieux soigner


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment mieux favoriser l'échange d'expertises permettant le développement et le maintien des connaissances et des compétences.

Contexte

L'unité néonatale au CHU Sainte-Justine est la 2ème plus grosse unité en Amérique du nord. Un nombre important de recrues infirmières doivent passer au travers d'un programme de formation rigoureux d'un an afin de développer l'expertise nécessaire pour s'occuper des bébés les plus malades au Québec.
L'unité néonatale au CHU Sainte-Justine est la 2ème plus grosse unité en Amérique du nord. Un nombre important de recrues infirmières doivent passer au travers d'un programme de formation rigoureux d'un an afin de développer l'expertise nécessaire pour s'occuper des bébés les plus malades au Québec.

Pistes de solution

Nous voulons créer pour ces infirmières, par l'entremise d'un portail regroupant plusieurs modules, un outil de partage de connaissances cliniques et théoriques de façon intelligente en ciblant le profil de la recrue. Cet outil se veut également un groupe de co-développement, via un système de parrainage, afin de créer un sentiment d'appartenance et ultimement favoriser la rétention du personnel et la santé des patients/familles. De plus, ce portail servirait à promouvoir l'autonomie de la recrue car elle serait en mesure de gérer elle-même son profil de formation en s'inscrivant aux activités inhérentes à son développement clinique selon un horaire qui lui conviendrait. Ceci permettrait une meilleure rétention de personnel et conséquemment un maintien d'expertise.
À plus long terme, ce portail pourrait être exporté à d'autres entreprises qui doivent soutenir leurs recrues sur une longue période en ayant un endroit pour permettre de développer le plein potentiel de leur employés en ciblant de façon intelligente et personnalisée leur besoin de formation continue.

Reference: 53
SANTÉ

L'application COPAIN


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment mieux informer, communiquer et partager avec les parents en néonatologie pour les rassurer?

Contexte

La naissance d'un nouveau-né malade est une expérience stressante pour les parents. Ils sont confrontés à une expérience imprévisible dans un environnement hautement technologique (Huot, 2010; Obeidat, Bond et Callister, 2009). Par conséquent, ils ont besoin d'être informés et rassurés, puisque le vécu de parents est amélioré lorsqu'ils reçoivent des informations précises et qu'ils ont les outils nécessaires pour s'impliquer dans la prise de décisions. Ceci entraîne une diminution du stress et de l'anxiété chez les parents, une augmentation de la confiance et de la compétence parentale et ils apprennent à connaître leur bébé dans ce nouvel environnement.
D'autre part, les bénéfices sont nombreux pour les nouveau-nés prématurés et malades lorsque les parents sont bien informés et impliqués dans les soins.
La naissance d'un nouveau-né malade est une expérience stressante pour les parents. Ils sont confrontés à une expérience imprévisible dans un environnement hautement technologique (Huot, 2010; Obeidat, Bond et Callister, 2009). Par conséquent, ils ont besoin d'être informés et rassurés, puisque le vécu de parents est amélioré lorsqu'ils reçoivent des informations précises et qu'ils ont les outils nécessaires pour s'impliquer dans la prise de décisions. Ceci entraîne une diminution du stress et de l'anxiété chez les parents, une augmentation de la confiance et de la compétence parentale et ils apprennent à connaître leur bébé dans ce nouvel environnement.
D'autre part, les bénéfices sont nombreux pour les nouveau-nés prématurés et malades lorsque les parents sont bien informés et impliqués dans les soins.

Pistes de solution

Une application mobile de communication et de partage d'information pour les parents des unités néonatales
79% des mères de l'unité néonatale possèdent un téléphone intelligent et l'utilisent pour rechercher de l'information. Ce mode de communication a donc le potentiel d'améliorer la communication entre les parents et le personnel soignant, ainsi que de réduire le stress parental (Garten et al., 2013; Weems et al., 2016). Nous proposons de développer une application mobile qui va fournir de l'information aux parents dans le but de réduire le stress vécu et de favoriser leur implication dans les soins. Cette application contiendrait plusieurs sections, soit une section avec des informations, une section pour échanger avec d'autres parents et une section avec des éléments complémentaires. Le contenu informatif de cette application mobile sera développé selon les résultats probants d'un projet de recherche, pour s'assurer que le contenu répond aux besoins de ces parents.

Retombées (impacts ou bénéfices) :
Dans le contexte particulier des unités néonatales, où les soins à la famille sont au coeur de la pratique, l'intégration d'une telle technologie de l'information et de communication s'avère une stratégie efficace pour diminuer le stress global des familles et promouvoir leur bien-être (Cleveland, 2008; Garten et al., 2013; Weems et al., 2016 ). L'accès à l'information par les parents et le soutien apporté par le biais de groupes de soutien permettrait, à plus long terme, une diminution de la durée du séjour hospitalier et l'amélioration du développement général de l'enfant.

Reference: 54
SANTÉ

Mon Compagnon Au Travail


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment faciliter et accélérer l'intégration des nouveaux employés dans un milieu complexe où il faut performer rapidement?

Contexte

Au CHU Sainte-Justine nous avons en moyenne 1022 nouveaux employés par année. Sur ce chiffre, en moyenne 832 d'entre eux n'ont jamais été employé dans notre organisation.
Tout un défi d'intégrer cette masse de nouveaux employés qui représentent annuellement environ 20% de notre main d'oeuvre. Selon l'emploi, l'intégration au travail prend de quelques jours à quelques semaines ou quelques mois.
Un grand investissement en temps ressource sachant qu'une intégration mal faite a d'importantes répercussions tant sur le nouvel employé, sur l'équipe, ainsi que dans le travail rendu. Nous voulons agir sur l'expérience employé de nos recrues et leur bien-être dans cette étape cruciale d'intégration. Au CHU Sainte-Justine nous avons en moyenne 1022 nouveaux employés par année. Sur ce chiffre, en moyenne 832 d'entre eux n'ont jamais été employé dans notre organisation.
Tout un défi d'intégrer cette masse de nouveaux employés qui représentent annuellement environ 20% de notre main d'oeuvre. Selon l'emploi, l'intégration au travail prend de quelques jours à quelques semaines ou quelques mois.
Un grand investissement en temps ressource sachant qu'une intégration mal faite a d'importantes répercussions tant sur le nouvel employé, sur l'équipe, ainsi que dans le travail rendu. Nous voulons agir sur l'expérience employé de nos recrues et leur bien-être dans cette étape cruciale d'intégration.

Pistes de solution

Un compagnon au travail : une application pour téléphone intelligent pour suivre, monitorer et faciliter l'intégration dans les nouvelles fonctions. Dès qu'un nouvel employé entre en fonction il serait amené à télécharger une application qui permet de:
- Avoir accès à un mentor à qui il peut se référer et à qui il aura accès en tout temps.
- Évaluer son parcours d'intégration (qualité de l'accueil, pertinence de la formation, etc.).
- Valider le contrat psychologique et d'avoir des actions de rétention.
- Faire des rappels sur des sujets importants (mise à jour de la vaccination, formations obligatoires, etc.).
- Avoir une information de base de l'organisation sous la main au bon moment, en utilisant la géolocalisation et autres systèmes de reconnaissance.
- De connaître les avantages de travailler dans notre organisation.
- Donner un feedback en continu au gestionnaire responsable du nouvel employé, de façon intelligente. Permet un feedback 360 degrés.
- L'application fonctionnerait en lien avec notre intranet.

Reference: 55
SANTÉ

Emoti-Moi, Pour prendre soin de moi


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment prendre le temps de s'arrêter, de s'observer et de prendre soin de soi dans un contexte où le temps est compté?

Contexte

Nous observons généralement une hausse des coûts liés à l'absentéisme dans le secteur public (santé, éducation et gouvernement). En effet, dans un contexte où les demandes sont nombreuses et les défis sont omniprésents, les employés sont exposés à différentes sources de stress tant au niveau de leur travail que dans leur vie personnelle qui affectent leur bien-être au travail et personnel.
Certains se sentent souvent isolés et démunis face à cette problématique, ce qui a un impact sur leur engagement, leur satisfaction, et leurs relations interpersonnelles au travail. Cela affecte évidemment leur rendement et leur motivation à un point tel que dans certains cas cela se traduit par une diminution de leur présence au travail.
L'employé développe une attitude négative et en vient à refuser à se mobiliser et à poser des actions dans son milieu.
Il est important pour l'organisation de s'attarder au bien-être de ses employés de manière pro-active et de prévenir les absences au travail. Les employés doivent avoir une réflexion en continu sur leur bien-être et sur les actions qu'ils posent pour l'améliorer. Nous observons généralement une hausse des coûts liés à l'absentéisme dans le secteur public (santé, éducation et gouvernement). En effet, dans un contexte où les demandes sont nombreuses et les défis sont omniprésents, les employés sont exposés à différentes sources de stress tant au niveau de leur travail que dans leur vie personnelle qui affectent leur bien-être au travail et personnel.
Certains se sentent souvent isolés et démunis face à cette problématique, ce qui a un impact sur leur engagement, leur satisfaction, et leurs relations interpersonnelles au travail. Cela affecte évidemment leur rendement et leur motivation à un point tel que dans certains cas cela se traduit par une diminution de leur présence au travail.
L'employé développe une attitude négative et en vient à refuser à se mobiliser et à poser des actions dans son milieu.
Il est important pour l'organisation de s'attarder au bien-être de ses employés de manière pro-active et de prévenir les absences au travail. Les employés doivent avoir une réflexion en continu sur leur bien-être et sur les actions qu'ils posent pour l'améliorer.

Pistes de solution

Une application pour téléphone intelligent en charge du bien-être des équipes et qui amènerait la réflexion sur des pistes d'action individuelles mobilisatrices. Dans une optique de réflexion, de responsabilisation, de mises en action et d'implication dans son milieu.
Les employés téléchargeraient une application sur leur téléphone mobile. Selon leur humeur, les employés pourront appliquer différents moyens simples et efficaces qu'ils pourront utiliser pour favoriser leur bien-être au travail voire même leur bien-être en général.
Leur appareil les questionnerait sur leur humeur et leur état d'esprit afin de les sensibiliser à leur état d'être.
Dépendamment de leur humeur, l'application pose plus de questions de réflexions sur différents thèmes (ex. : gestion du stress) et avec l'aide de l'intelligence artificielle elle leur donne des conseils, outils ou exercices en fonction de leurs réponses.
Cette application leur permettrait de voir la courbe de leur évaluation de bien-être, leurs réflexions et prise en charge d'actions.
Cette application permet aux gestionnaires et à l'organisation de faire des parallèles avec le taux de présence au travail.

Reference: 56
ÉDUCATION

L'intelligence artificielle pédagogique des objets, une nouvelle avenue dans le contexte scolaire


Déposé par : Collège Durocher Saint-Lambert

Contexte

Le terme « Internet des Objets » ou « IoT » est très à la mode en ce moment dans les différentes sphères technologiques. Ces objets s'insèrent peu à peu dans notre vie de tous les jours et deviennent présents dans tous les aspects de notre société ou presque. En effet, l'application de cette technologie au domaine de l'éducation reste encore à explorer. Nous souhaitons mettre en place une solution IoT efficace, versatile et extrêmement abordable pour améliorer de façon significative la pédagogie dans un contexte scolaire.

Impact social : Étant donné le faible coût de production d'un objet IoT, les impacts du développement d'une telle ressource technologique auraient des répercussions majeures dans le domaine de l'éducation. L'idée réside également dans l'élaboration et la confection de l'objet en question par les élèves, une collaboration essentielle dans différentes disciplines, notamment en sciences et en mathématiques. Le terme « Internet des Objets » ou « IoT » est très à la mode en ce moment dans les différentes sphères technologiques. Ces objets s'insèrent peu à peu dans notre vie de tous les jours et deviennent présents dans tous les aspects de notre société ou presque. En effet, l'application de cette technologie au domaine de l'éducation reste encore à explorer. Nous souhaitons mettre en place une solution IoT efficace, versatile et extrêmement abordable pour améliorer de façon significative la pédagogie dans un contexte scolaire.

Impact social : Étant donné le faible coût de production d'un objet IoT, les impacts du développement d'une telle ressource technologique auraient des répercussions majeures dans le domaine de l'éducation. L'idée réside également dans l'élaboration et la confection de l'objet en question par les élèves, une collaboration essentielle dans différentes disciplines, notamment en sciences et en mathématiques.

Reference: 57
ÉDUCATION

École branchée sur la réussite

Défi / Problématique

Comment démontrer l'impact sur la réussite et la persévérance scolaires de l'accompagnement des enseignants dans l'intégration du numérique à des fins éducatives?

Contexte

80 000 enseignants québécois gagnent à tirer profit du numérique pour préparer leurs élèves à prendre leur place dans une société innovante! Comment démontrer l'impact sur la réussite et la persévérance? + de détails ici : https://youtu.be/wIRbxKp0wUc 80 000 enseignants québécois gagnent à tirer profit du numérique pour préparer leurs élèves à prendre leur place dans une société innovante! Comment démontrer l'impact sur la réussite et la persévérance? + de détails ici : https://youtu.be/wIRbxKp0wUc

Reference: 58
VILLE INTELLIGENTE

L'alimentation saine : une solution pour accroître l'inclusion sociale des populations vulnérables à Montréal


Déposé par : Maison de l'innovation sociale

Défi / Problématique

Trouver des solutions innovantes et durables visant à favoriser l'inclusion des personnes en situation de vulnérabilité et/ou d'exclusion sociale aux programmes d'autonomie alimentaire, plus spécifiquement aux étapes de prise en main, d'éducation, de préparation et de consommation.

Contexte

La précarité alimentaire fait malheureusement partie du quotidien d'un bon nombre de Montréalais.e.s, qui n'ont pas accès à des aliments sains à distance raisonnable de leur domicile.

Dans le but de favoriser l'autonomie alimentaire des Montréalais.es, de nombreux acteurs déploient actuellement plusieurs initiatives qui contribuent à l'amélioration de l'accès à une saine alimentation dans divers arrondissements et municipalités de l'île de Montréal.

Toutefois, lorsqu'il est impossible de livrer les denrées directement chez les citoyens dans le besoin, ces derniers doivent ultimement se déplacer vers un point de distribution pour effectuer une prise en main des denrées ce qui, chez les personnes les plus vulnérables, peut poser un défi de taille.

Dans ce contexte, comment peut-on favoriser une inclusion sociale maximale des personnes en situation de vulnérabilité aux programmes d'autonomie alimentaire en répondant à l'un et/ou l'autre de ces deux enjeux :
Comment peut-on favoriser l'inclusion sociale maximale des personnes en situation de vulnérabilité dans la participation aux programmes d'autonomie alimentaire déjà existants dans les différents quartiers de Montréal, plus spécifiquement aux étapes de prise en main, d'éducation, de préparation et de consommation ?
Comment peut-on encourager et motiver ces mêmes citoyens à prendre part aux programmes et services existants en tenant compte de leurs capacités et de leurs intérêts ?

La solution devra être

Paramètre #1 ?Être inclusive des plus vulnérables (personnes âgées, à mobilité réduite, à faible revenu, en situation d'itinérance, immigrants, ?)
Paramètre #2 ? respecter la dignité humaine/réduire le stigma traditionnellement lié au recours aux banques alimentaires
Paramètre #3 ? Rejoindre le plus grand nombre de personnes possibles
Paramètre #4 ? Être déployable à faible coût
Paramètre #5 ? Fonctionner et être efficace à l'année (« été comme hiver »)
Paramètre #6 ? Être facile à répliquer dans de multiples communautés

Ressources fournies :

Documentation :
Rapport Bilan Faim 2016;
Présentation Vivre en Ville : « Montréal, ville nourricière : quels ingrédients réunir ? »
Étude sur l'accès aux aliments santé à Montréal ;
Répertoire des initiatives alternatives du système agroalimentaire montréalais
4 personas des clientèles vulnérables
Autres rapports pertinents, au besoin

Personnes-ressources :
Ressources spécialisées en sécurité alimentaire
Ressources spécialisées en systèmes alimentaires
La précarité alimentaire fait malheureusement partie du quotidien d'un bon nombre de Montréalais.e.s, qui n'ont pas accès à des aliments sains à distance raisonnable de leur domicile.

Dans le but de favoriser l'autonomie alimentaire des Montréalais.es, de nombreux acteurs déploient actuellement plusieurs initiatives qui contribuent à l'amélioration de l'accès à une saine alimentation dans divers arrondissements et municipalités de l'île de Montréal.

Toutefois, lorsqu'il est impossible de livrer les denrées directement chez les citoyens dans le besoin, ces derniers doivent ultimement se déplacer vers un point de distribution pour effectuer une prise en main des denrées ce qui, chez les personnes les plus vulnérables, peut poser un défi de taille.

Dans ce contexte, comment peut-on favoriser une inclusion sociale maximale des personnes en situation de vulnérabilité aux programmes d'autonomie alimentaire en répondant à l'un et/ou l'autre de ces deux enjeux :
Comment peut-on favoriser l'inclusion sociale maximale des personnes en situation de vulnérabilité dans la participation aux programmes d'autonomie alimentaire déjà existants dans les différents quartiers de Montréal, plus spécifiquement aux étapes de prise en main, d'éducation, de préparation et de consommation ?
Comment peut-on encourager et motiver ces mêmes citoyens à prendre part aux programmes et services existants en tenant compte de leurs capacités et de leurs intérêts ?

La solution devra être

Paramètre #1 ?Être inclusive des plus vulnérables (personnes âgées, à mobilité réduite, à faible revenu, en situation d'itinérance, immigrants, ?)
Paramètre #2 ? respecter la dignité humaine/réduire le stigma traditionnellement lié au recours aux banques alimentaires
Paramètre #3 ? Rejoindre le plus grand nombre de personnes possibles
Paramètre #4 ? Être déployable à faible coût
Paramètre #5 ? Fonctionner et être efficace à l'année (« été comme hiver »)
Paramètre #6 ? Être facile à répliquer dans de multiples communautés

Ressources fournies :

Documentation :
Rapport Bilan Faim 2016;
Présentation Vivre en Ville : « Montréal, ville nourricière : quels ingrédients réunir ? »
Étude sur l'accès aux aliments santé à Montréal ;
Répertoire des initiatives alternatives du système agroalimentaire montréalais
4 personas des clientèles vulnérables
Autres rapports pertinents, au besoin

Personnes-ressources :
Ressources spécialisées en sécurité alimentaire
Ressources spécialisées en systèmes alimentaires

Reference: 59
SANTÉ

Portail SERA


Déposé par : CHU Sainte-Justine

Défi / Problématique

Comment améliorer l'expérience clientèle des 2000 étudiants et professionnels en soins infirmiers de façon simplifiée, dynamique et intelligente ?

Contexte

Plus de 2000 étudiants et nouveaux professionnels en soins infirmiers sont accueillis chaque année au CHU Sainte-Justine. La gestion actuelle de cet accueil n'est pas systématique et repose sur des individus qui doivent assurer le suivi d'un très grand nombre d'étapes et de processus qui, lorsque non réalisés, entraînent des délais et de l'insatisfaction pour les nouveaux arrivants.

Nous désirons offrir à la relève exceptionnelle des étudiants infirmiers une expérience d'entrée dynamique et simple via la création d'un portail Web facilitant la gestion de leur accueil. Le portail SERA offrira à cette relève un accès à l'information essentielle à leur accueil, les étapes à réaliser avant leur arrivée, des liens vers les formations obligatoires et des ressources complémentaires à consulter, tout ça à un même et seul endroit! La gestion administrative de l'accueil serait facilitée par le portail qui offrirait un suivi dynamique générant des alertes dans le cas où des étapes auraient été omises d'être complétées ! Le volet administratif du portail permettrait de déclencher et de suivre des processus tel la gestion de la création des accès informatiques, le système de gestion du médicament, ainsi que le suivi des formations complétées. L'automatisation des processus administratifs basée sur l'utilisation d'algorithmes intégrée à un portail Web intuitif et simple d'utilisation permettrait de faire vivre une expérience d'accueil hors du commun aux stagiaires, aux enseignants et aux nouveaux professionnels en soins infirmiers, tout en optimisant le travail administratif.
Plus de 2000 étudiants et nouveaux professionnels en soins infirmiers sont accueillis chaque année au CHU Sainte-Justine. La gestion actuelle de cet accueil n'est pas systématique et repose sur des individus qui doivent assurer le suivi d'un très grand nombre d'étapes et de processus qui, lorsque non réalisés, entraînent des délais et de l'insatisfaction pour les nouveaux arrivants.

Nous désirons offrir à la relève exceptionnelle des étudiants infirmiers une expérience d'entrée dynamique et simple via la création d'un portail Web facilitant la gestion de leur accueil. Le portail SERA offrira à cette relève un accès à l'information essentielle à leur accueil, les étapes à réaliser avant leur arrivée, des liens vers les formations obligatoires et des ressources complémentaires à consulter, tout ça à un même et seul endroit! La gestion administrative de l'accueil serait facilitée par le portail qui offrirait un suivi dynamique générant des alertes dans le cas où des étapes auraient été omises d'être complétées ! Le volet administratif du portail permettrait de déclencher et de suivre des processus tel la gestion de la création des accès informatiques, le système de gestion du médicament, ainsi que le suivi des formations complétées. L'automatisation des processus administratifs basée sur l'utilisation d'algorithmes intégrée à un portail Web intuitif et simple d'utilisation permettrait de faire vivre une expérience d'accueil hors du commun aux stagiaires, aux enseignants et aux nouveaux professionnels en soins infirmiers, tout en optimisant le travail administratif.

Reference: 60
FINTECH

Can people's everyday taxes be simplified for them?


Déposé par : Raymond Chabot Grant Thornton

Défi / Problématique

Conventionally financial institutions have released guides for people to follow. In an ever developing technological world, RCGT has created a phone application (available http://www.planiguide.ca/ ) helping thousands of people understand and plan their taxes.
What kind of system can be developed to easily find more information about tax?

Contexte

RCGT has always had the success of individuals and dynamic local businesses at heart and it knows how hard it is to find a way around tax measures.

RCGT goal is to address these problems with clear, summarized information adapted to today's users. Presented to them in a clear interactive way that is not too heavy and most importantly makes sense to them. RCGT has always had the success of individuals and dynamic local businesses at heart and it knows how hard it is to find a way around tax measures.

RCGT goal is to address these problems with clear, summarized information adapted to today's users. Presented to them in a clear interactive way that is not too heavy and most importantly makes sense to them.

Pistes de solution

An AI bot that presents users with the information they are looking for. Essentially removes the
overload users usually experience when tax planning. They can speak to the bot that will then
guide them through the steps and provide them the information they need. Instead of users
having to navigate a long PDF or hard copy guide and finding what is applicable to them. Saves
users both time and money.

Reference: 61
FINTECH

Récompenses & Fidélisation 3.0


Déposé par : Desjardins/Catallaxy

Défi / Problématique

Comment une institution financière devrait reconnaitre et récompenser un client de sa fidélité?

Contexte

Le sentiment d'appartenance envers les institutions financière est en perdition à l'heure de la digitalisation. Le prix, l'expérience utilisateur, et une présence digitale accrue, sont tous des vecteurs qui incitent aisément les consommateurs à changer de fournisseur.
De cet état des lieux ultra concurrentiel, comment la fidélisation pourrait engager la création de valeurs pour toutes les parties prenantes : Le Membre, La Marque, et leur Communauté directe ?

Des informations sur l'efficacité des programmes actuels de fidélisation & de récompenses vous seront fournis, avec notamment les types de récompenses, ce qui ne fonctionne pas, les retombées communautaires,...
Le sentiment d'appartenance envers les institutions financière est en perdition à l'heure de la digitalisation. Le prix, l'expérience utilisateur, et une présence digitale accrue, sont tous des vecteurs qui incitent aisément les consommateurs à changer de fournisseur.
De cet état des lieux ultra concurrentiel, comment la fidélisation pourrait engager la création de valeurs pour toutes les parties prenantes : Le Membre, La Marque, et leur Communauté directe ?

Des informations sur l'efficacité des programmes actuels de fidélisation & de récompenses vous seront fournis, avec notamment les types de récompenses, ce qui ne fonctionne pas, les retombées communautaires,...

Pistes de solution

Le problème est ouvert à n'importe quelle solution (platform based, SaaS,?) avec le seul critère d'utiliser une technologie de pointe ( blockchain, IoT, Mobile, ?)

Perspective du blockchain: Une solution envisageable pourrait ressembler à La création d'un jeton utilisé afin d'inciter et récompenser les comportements positifs. De plus une application mobile simple et amusante pourrait être conçue pour l'échange et la visualisation de ces jetons, utilisés comme une collection de trophées numériques.

Reference: 62
FINTECH

Using Blockchain technology to educate future generations


Déposé par : Catallaxy

Défi / Problématique

How can we use Blockchain technology to educate future generations about intelligent monetary behaviours.

Contexte

Money management, smart spendings and appropriate savings are crucial for any individual to
realize their life's goals. The concept of a dollars value and how to be ?good with money? is
concept that is difficult to instill in children. How can we use Blockchain technology to facilitate
an effective transfer of knowledge for our developing generations? Money management, smart spendings and appropriate savings are crucial for any individual to
realize their life's goals. The concept of a dollars value and how to be ?good with money? is
concept that is difficult to instill in children. How can we use Blockchain technology to facilitate
an effective transfer of knowledge for our developing generations?

Reference: 63
FINTECH

Water Risk Assessment

Défi / Problématique

How might might we assess companies water usage in their operations so that our bodies of water remain usable for future generations.

Contexte

This challenge is by an institutional investor who would like to assess oil & gas companies risk (i.e. vulnerability and preparedness) in their water usage practices.
This challenge is by an institutional investor who would like to assess oil & gas companies risk (i.e. vulnerability and preparedness) in their water usage practices.

Reference: 64
ÉDUCATION

Favoriser l'éducation et la diffusion de la langue et de la culture traditionnelle chez les jeunes de la nation huronne-wendat


Déposé par : Enactus Université Laval

Défi / Problématique

Comment favoriser l'apprentissage et la diffusion de la langue et de la culture chez les jeunes de Wendake et, aussi,  favoriser le partage de la culture des premières nations à Québec?

Contexte

L'éducation de la langue huronne-wendat chez les jeunes enfants de Wendake a été mis de l'avant récemment. Le but de cette initiative est de transmettre la culture et favoriser l'éducation de la tradition chez les jeunes étudiants huron-wendat. La langue a été absente pendant une longue période de temps et l'importance de la culture repose en partie sur la transmission de la langue. Peu de ressources sont présentes pour favoriser l'éducation chez ces jeunes. De plus, la crainte de la perte de la langue est présente et ce, dans plusieurs nations au Québec.

C'est dans la perspective de favoriser le sentiment d'appartenance, l'identité et la diffusion de la culture qu'il est important d'assurer et d'innover l'éducation des jeunes concernant ce sujet. Il est d'ailleurs possible de partager la culture auprès des membres de la communauté du Québec afin de promouvoir la richesse et la connaissance interculturelle. 

Explication: 

Chez Enactus Université Laval, nous espérons utiliser l'entrepreneuriat social afin de mener et entreprendre des actions pour le bien de tous. Cet impact que nous mènerons à travers ce projet se définit comme étant une opportunité de faciliter l'apprentissage  de la culture huronne-wendat et l'éducationt chez les jeunes et ce, d'une manière innovante et créative. Une collaboration intergénérationnelle serait présente et un partage de la culture avec les membres de la communauté du Québec assurera une meilleure connaissance de la culture autochtone. Nous espérons que ce projet pourra, à long terme, s'appliquer aussi à d'autres langues et cultures des différentes premières nations situées dans l'ensemble du Québec et du Canada. L'éducation de la langue huronne-wendat chez les jeunes enfants de Wendake a été mis de l'avant récemment. Le but de cette initiative est de transmettre la culture et favoriser l'éducation de la tradition chez les jeunes étudiants huron-wendat. La langue a été absente pendant une longue période de temps et l'importance de la culture repose en partie sur la transmission de la langue. Peu de ressources sont présentes pour favoriser l'éducation chez ces jeunes. De plus, la crainte de la perte de la langue est présente et ce, dans plusieurs nations au Québec.

C'est dans la perspective de favoriser le sentiment d'appartenance, l'identité et la diffusion de la culture qu'il est important d'assurer et d'innover l'éducation des jeunes concernant ce sujet. Il est d'ailleurs possible de partager la culture auprès des membres de la communauté du Québec afin de promouvoir la richesse et la connaissance interculturelle. 

Explication: 

Chez Enactus Université Laval, nous espérons utiliser l'entrepreneuriat social afin de mener et entreprendre des actions pour le bien de tous. Cet impact que nous mènerons à travers ce projet se définit comme étant une opportunité de faciliter l'apprentissage  de la culture huronne-wendat et l'éducationt chez les jeunes et ce, d'une manière innovante et créative. Une collaboration intergénérationnelle serait présente et un partage de la culture avec les membres de la communauté du Québec assurera une meilleure connaissance de la culture autochtone. Nous espérons que ce projet pourra, à long terme, s'appliquer aussi à d'autres langues et cultures des différentes premières nations situées dans l'ensemble du Québec et du Canada.

Reference: 65